Poèmes 1967-1994


Aller au contenu

Les souvenirs accrus et mes plaisirs perdus

1968 - 1994

A ceux et celles que j'aimais
Ceux et celles que toujours j'aime
Et qui dans mon cœur désormais
Seront comme un peu de moi-même.

Dédicaces

Dédié
A la mémoire de mon père
Ainsi qu'à ma chère maman
A mon épouse, à mes enfants
Mais aussi à ma belle mère
06 mai 1968

Dédié
A mes deux sœurs et mes trois frères
A mes belles-sœurs et beaux-frères
A mes nièces et à mes neveux
Avec mes plus sincères vœux
12 mai 1968

Dédié
A tous les rapatriés
Aux Moulinois mes amis
Ainsi qu'aux hospitaliers
Qui me soignent aujourd'hui

13 mai 1968




Un grand merci à son épouse qui me permet la publication des poèmes.













Retour page d'accueil

Poèmes 1967/1994 | Familiaux | L'Algérie | Moulins | Hôpitaux | Poèmes divers | Poèmes divers (suite) | Les fleurs | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu